Comment savoir que bébé souffre d’indigestion ?

Unattended Indian newborn child crying

On observe souvent et fréquemment, les troubles digestifs chez les bébés. Chez certains, cela peut parfois engendrer des soucis de santé plus graves. Étant donné que votre bambin ne parle pas, il ne peut donc pas vous dire ce qui ne va pas. Cependant, il existe des signes qui vous alertent sur son état de santé. Nous vous disons tout, sur comment repérer et combattre les troubles digestifs de votre bébé !

Indigestion chez un bébé : à quoi est-ce dû ?

Un bébé est un bout de personne fragile, pareille pour son système digestif. Celui-ci est très sensible et il suffit d’une petite chose pour occasionner ces troubles. Un biberon assez liquide, un aliment un peu trop chaud, ou un peu de stress, peuvent déclencher une indigestion chez votre bébé. D’autre part, les problèmes d’indigestion de votre bébé peuvent être dus à des vers intestinaux ou à des maladies. Des maladies comme une hépatite virale ou la gastro-entérite (une inflammation du système digestif), peuvent aussi constituer une cause pour des troubles digestifs.

En outre, l’une des causes les plus fréquentes associées à ces troubles, est une allergie alimentaire. Si vous donnez un aliment à votre bébé auquel il est allergique, cela provoque inévitablement chez lui, une indigestion. Comme vous l’avez donc compris, une indigestion de votre bébé peut être causée par plusieurs facteurs. Il est donc important d’être méticuleux en ce qui le concerne. Si ce dernier est confronté à une indigestion, il y a des signes indicateurs.

Indigestion chez un bébé : comment la détecter ?  

Plusieurs symptômes sont indicateurs de troubles digestifs chez un bébé. Bien qu’un bébé s’exprime par des pleurs quand il a faim, veut dormir ou a soif, il s’exprime également par des pleurs quand il a mal. Cependant, lorsqu’il s’agit des douleurs au niveau du ventre, les pleurs s’intensifient et les sons émis vous laissent déjà savoir qu’il a mal. Votre enfant aura tendance à hurler, en se tordant dans tous les sens. Vous remarquerez aussi que son ventre semble ballonné et dur, ou bien des agitations durant son sommeil. D’autre part, un parent peut reconnaître une indigestion de son bébé à travers des symptômes physiques. Votre bébé peut avoir de la fièvre, un teint très pâle, de la diarrhée, des vomissements ou encore, un teint très pâle.

Chez certains, vous pouvez également remarquer des nausées ou encore des urines foncées, dans le cas où l’indigestion est associée à une infection urinaire. Si votre bébé manifeste ces symptômes, sachez qu’il souffre d’une indigestion. Dans ce cas, il est important de consulter un pédiatre. Il pourra vous dire avec précision, le trouble dont souffre votre enfant.

Comment soulager une indigestion d’un bébé ?

Pour soulager votre enfant souffrant d’indigestion, il aura besoin de toute votre attention. Allaitez votre enfant avec le lait naturel. C’est très bénéfique pour votre bébé. Il faut diminuer le lait artificiel ou la tétine, pendant cette période. Cela évite à votre bébé, la suralimentation ou de faire le plein d’air. D’autre part, massez-lui tout doucement le ventre, pour l’aider à sortir les gaz. Une autre méthode qui lui fera un grand bien, c’est de l’allonger sur votre avant-bras.

En outre, en cas de doute ou si l’état de santé de votre bébé devient inquiétant, il faut rapidement consulter un pédiatre. Celui-ci pourra lui faire un traitement adéquat. Le pédiatre peut ainsi prescrire à votre enfant, des médicaments comme des antidouleurs, des médicaments contre la diarrhée, le vomissement ou la constipation. De plus, il y a les antibiotiques, antiviraux ou vermifuge pour lutter contre tous les maux liés aux troubles digestifs. Le pédiatre peut également mettre en place, un régime alimentaire spécial pour l’enfant. Donc, en cas d’allergie alimentaire, le pédiatre conseille aux parents de supprimer les aliments auxquels l’enfant est allergique.

Il est donc très important d’être attentif à votre bébé pour, qu’en cas de troubles digestifs, vous puissiez vite repérer le souci pour ensuite, le combattre.